Download E-books La Couronne et la Lyre. Anthologie de la poèsie grecque ancienne PDF

"Les traductions de poèmes grecs anciens qu'on va lire ont été composées en grande partie pour mon plaisir, au sens le plus strict du mot, c'est-à-dire sans aucun souci de booklet. Il en est de même des notices, brèves ou longues, qui les précèdent, et ont été d'abord des informations assemblées ou des évaluations tentées pour moi seule. En traduisant ces poèmes, ou fragments de poèmes, ma démarche ne différait en rien de celle des peintres d'autrefois, dessinant d'après l'antique ou brossant une esquisse d'après des peintures de maîtres antérieurs à eux, pour mieux se pénétrer des secrets and techniques de leur paintings, ou encore de celle du compositeur retravaillant de temps à autre un passage de Bach ou de Mozart pour en jouir et s'enrichir de lui..."

Show description

Read Online or Download La Couronne et la Lyre. Anthologie de la poèsie grecque ancienne PDF

Similar Anthology books

The Winged Energy of Delight: Selected Translations

The striking selection of the translations Robert Bly has been generating for greater than fifty years, introducing international poets to American readers for the 1st time. Robert Bly has continually been amazingly prescient in his number of poets to translate. The poetry he chosen provided characteristics that appeared missing from the literary tradition of this nation.

A Little Larger Than the Entire Universe: Selected Poems (Penguin Classics)

Writing obsessively in French, English, and Portuguese, Fernando Pessoa left a prodigious physique of labor, a lot of it below "heteronyms"—fully fleshed regulate egos with startlingly various types and issues of view. supplying a special sampling of all his most renowned voices, this assortment positive aspects poems that experience by no means earlier than been translated along many initially composed in English. as well as such significant works as "Maritime Ode of Campos" and his Goethe-inspired Faust, written in clean verse, there are numerous lovely poems that experience merely come to mild within the final 5 years. chosen and translated by means of top Pessoa student Richard Zenith, this can be the best advent on hand to the breadth of Pessoa’s genius.
* The translations are in line with the main authoritative variants, confirmed opposed to the unique manuscripts
* contains an advent discussing Pessoa, his paintings, and the phenomenon of "heteronymy" in addition to a chronology

Future on Ice

A greatly various, immensely stress-free, and traditionally very important anthology, destiny On Ice is a exhibit for the most popular tales by means of the best SF writers of the Nineteen Eighties. whole with a preface, creation, and tale notes through Card hilself, listed here are early tales from eighteen highly proficient authors who've considering shattered the face of technology fiction.

The Best Time Travel Stories of the 20th Century: Stories by Arthur C. Clarke, Jack Finney, Joe Haldeman, Ursula K. Le Guin,

Jump INTO the longer term, AND SHOOT again TO THE PASTH. G. Wells’s seminal brief tale “The Time Machine,” released in 1895, supplied the springboard for contemporary technological know-how fiction’s time trip explosion. Responding to their very own fascination with the topic, the best visionary writers of the 20 th century penned a few of their most interesting tales.

Extra resources for La Couronne et la Lyre. Anthologie de la poèsie grecque ancienne

Show sample text content

Fermier au cœur dur, écoute ma prière ! Laisse un peu de repos à l. a. mère inquiète, Et consens qu'elle dorme ou rumine aujourd'hui, Flanc à flanc, à côté de celui qu'elle allaite. Anth. good friend. , X, a hundred and one. DOUBLE ÉPITAPHE Théonoé mourut, mais l. a. Mort ennemie M'avait laissé l'enfant... Hélas, il est parti, À son journey, lui aussi... Prends le pauvre petit, Perséphone, et mets-le sur l. a. mère endormie. Anth. friend. , VII, 387. Lollius Bossus (Ier siècle avant notre ère – Ier siècle de notre ère) Lollius Bassus, de langue et d'origine grecques, semble avoir vécu à Rome vers l'époque de Tibère. Il reste de lui sept ou huit épigrammes, dont l'une est un hommage à l. a. grandeur romaine. Peut-être fit-il partie du groupe de lettrés qui entourait Sénèque. Le sujet du distique ci-dessous a été plus d'une fois traité par les épigrammatistes grecs. LE TRONC D'ARBRE J'étais un pin. Le vent m'abattit. Matelots, Pourquoi m'envoyer, mât, braver les sombres flots ? Anth. good friend. , IX, 30. Marcus Argentarius (Ier siècle de notre ère) Marcus Argentarius, dont certains poèmes semblent avoir figuré au Ier siècle dans l'Anthologie de Philippe, vécut sans doute à Samos, puis à Rome, peut-être dans l'entourage de Sénèque. Malgré son nom romain, il était probablement grec, et probablement aussi affranchi ou fils d'affranchi. Des trente-six épigrammes qui nous restent de lui, une bonne moitié appartient au style bachique, érotique ou funéraire de creation courante ; d'autres se réduisent à des plaisanteries décochées contre des ivrognes, des pauvres, ou des personnes affligées d'infirmités physiques, et à deux ou trois pièces égrillardes salies par un moralisme hypocrite. Mais les poètes les plus quelconques obtiennent parfois l. a. grâce d'une pièce parfaite. L'épigramme qui go well with, elle aussi du style convivial, est en quelque sorte son � Ode Secrète ». À L'INSTAR DES ASTRES Sans troubler ceux qui parlent bas ou qui reposent, Toute l. a. nuit je danse, ou, couronné de roses, Je chante et fais sonner ma lyre sous mes doigts... Arrière, sots censeurs ! J'obéis à des lois, automobile, parmi les dessins que dans l'ombre on peut lire, Le ciel nous offre aussi sa Couronne et sa Lyre. Anth. good friend. , IX, 270. Nicarchus (Ier siècle de notre ère) Ce poète, dont l'Anthologie Palatine preserve une quarantaine de petites pièces, est bien près d'être un épigrammatiste au sens moderne du terme, c'est à dire un diseur de bons mots. De ceux qu'il nous a laissés, beaucoup sont citadel plats ; quelques uns drôles. L'épigramme suivante, sorte de monologue comique, est d'une verve populaire digne du mime alexandrin. De Nicarchus lui-même, on ne sait rien. Il semble qu'il ait vécu à Alexandrie et à Rome. DÉSINVOLTURE N'écoute pas ta mère. À quoi te sert ?... Je dossier. Je pars et je te quitte. Et je quitte los angeles ville. Ne te fais pas de mauvais sang pour ça. Travaille. Tu sauras t'en tirer mieux que moi. l. a. racaille Clabaude ? Moque-toi des ragots. Le loyer ? Quand tu auras des sous, tâche de le payer. Et s'il en reste, et si tu pouvais m'envoyer Un bon manteau d'hiver, ce serait citadel gentil.

Rated 4.81 of 5 – based on 23 votes